Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ou est cette maison:







Catonvielle
se situe entre

Gimont et l'Isle Jourdain,



à  la limite du Gers et

de la Haute Garonne,

undefined



en région Midi-Pyrenées



France







 

 

 

 





















 

   ACCES aux TRAVAUX :






 







 Terrassements 

 



 

Maconnerie   


Ossature
en bois  
 






Terrasses
de l'étage







Toiture et
Couverture 




Isolation
 en bottes de paille 




 Enduits exterieurs

Enduits interieurs




Lambris
( plafonds de terrasses)








  
































Decouvrez en pratiquant

   


Venez Découvrir

 

en participant


sur place

 

 

 

en ce moment...


  


undefined

 voir page d'acceuil !!!


 


 

 

undefined

 

 

Pour participer,

 le bénévole:



* s'inscrit auprés

du maître d'ouvrage:


   
 06 88 94 77 39 
undefined
 

* le chantier est ouvert à tous


(dans la limite des

places disponibles)







Bricolage-13.gif









Hebergement



 Demander pour

des adresses


 de camping,

 de gites a louer

dans les environs...







  La gare
 la plus  proche:


l'Isle Jourdain

32600 (12 kms)










La MAISON EN PAILLE


aide au développement


du réseau européen pour les


constructions économiques


à base de matériaux


sains et dans


un esprit de


développement durable

Archives De Tous Les Articles

20 octobre 2007 6 20 /10 /octobre /2007 01:12

BANNIERE-CONSTRUIRE.jpg


Qu’est-ce qu’une maison bioclimatique

 



 

L'architecture bioclimatique permet

de réduire les besoins énergétiques

en créant un climat de bien être


 (températures agréables,
humidité contrôlée et
éclairage naturel abondant).

 

undefined

Une maison bioclimatique profite

des ressources,

du climat et

de l’environnement où elle est bâtie.

 


Il s’agit d’un habitat qui va profiter,

par sa disposition,

l’agencement de ses fenêtres et son isolation,

des apports extérieurs

 

 

undefinedAlors comment faire de son habitat

 une maison bioclimatique ?

 

 

 


 

LES PRINCIPES DE BASE

 

 

     Capter le rayonnement solaire,


     Conserver l’énergie captée,


     Diffuser cette énergie dans la maison,


     Réguler l’énergie captée


     et limiter les déperditions thermiques.


Le terrain idéal


La maison sera située sur le flanc Sud d'une colline,

ou à l'abri d'un talus placé au Nord,ou semi enterrée,  pour une meilleure protection contre le vent et une meilleure utilisation de l'ensoleillement.

 



Des formes compactes 


Afin de limiter les déperditions, il faut minimiser

les surfaces en contact avec l'extérieur,

l'enveloppe du bâtiment doit être donc la plus compacte possible.


 

 


L’apport solaire

Une maison bioclimatique profite du rayonnement solaire

pour chauffer une bonne partie des pièces.

La disposition de ces dernières est importante :

les espaces où vous vivrez le plus seront placés au Sud,

pour profiter d’un apport de chaleur important.

 

 

 


Des zones tampons
pour l’hiver


Des zones tampons aménagées sous forme

d'espaces peu ou non chauffés (garage, cellier)

du côté Nord se comportent comme une isolation thermique

et diminuent les pertes de chaleur.


 L’entrée principale sera protégée par un sas

pour limiter l’entrée/sortie de l’air chaud ou froid,

selon la saison, par le simple fait d’ouvrir la porte


Les vérandas côté Sud agissent également comme des zones tampons en hiver.

Le gain de chaleur au cours de la journée  diminue les pertes thermiques

de la maison et chauffe les pièces adjacentes si une circulation d’air est prévue.


 

 


Les surfaces vitrées


U
ne maison solaire doit largement s'ouvrir au Sud et

privilégier les surfaces vitrées dans le secteur SE-SO.

Des  protections nocturnes (volets, stores internes ou externes)

sont indispensables.
Un jeu de rideaux clairs    permet de parfaire la protection au besoin

en été et un jeu de rideaux foncés ou opaques permettra  

d'accentuer la chaleur du rayonnement solaire...




Des matériaux respirant


L'utilisation de matériaux  non étanches, tels que paille, bois (non verni),

peinture et revêtements microporeux, chanvre, liège, etc.,

assurent la régulation de l'humidité du logement et

contribuent au confort intérieur toute l’année.

 

 

 

  L’isolation et
une forte inertie thermique


 Une bonne isolation permet de diminuer les déperditions thermiques

et réduira considérablement vos besoins de chauffage


PLANCHER : On concevra un vide sanitaire et on l’isolera en périphérie.


MURS : l’isolation sera renforcée sur les façades Nord.

On privilégiera une isolation externe plutôt qu’interne.

On peut également  « s’isoler par la végétation »

(plantes grimpantes pour éviter le réchauffement des murs en été).

Les matériaux de forte inertie, qui fonctionnent

comme des masses d'accumulation de chaleur,

servent l’hiver à retenir l'énergie  reçue pendant la journée

pour la restituer la nuit, comme la terre crue, le béton, la pierre.


PLAFOND : 30% des déperditions passent par le toit !!.

Le meilleur isolant, c’est…l’air, s’il est enfermé…


 

 

Interet d’un  avant toit

 

Bien dimensionnés, des protections solaires, ou un avant toit,

  évitent la surchauffe l’été mais laissent pénétrer le soleil l’hiver.




 

  Economiser de l’énergie
avec la géothermie bon marché

En été le sol est plus frais que l’air, et inversement en hiver.  

 

En installant un « puits canadien » ou « puits provençal » vous pouvez profiter d'un chauffage ou raffraichissant d'air naturel par le mouvement d’air provoqué par une vmc reliée  à des tubes enterrés a environ 2 m de profondeur sur  quelques dizaines de metres de longueurdans le jardin, vous pouvez donc pre-chauffer

votre intérieur en hiver et le rafraîchir en été.

 

Attention aux periodes d' inter saisons sur un puit autoconstruit !!

 


 

 Favoriser la
circulation de l'air


Pour un meilleur confort à l'intérieur du logement,

il faut favoriser la circulation de l'air par convection.

L’ajout d’une ventilation à double flux et à filtres

(réchauffement de l’air entrant en hiver par l’air chaud vicié qui sort)

est efficace mais cher à l'achat et demande un entretien régulier.



Un chauffage
performant

 

Le chauffage à basse température par le sol,

associé à une régulation performante

contribue à limiter la consommation d'énergie

et procure une chaleur douce

apportant un confort appréciable.


Le Role des
Plantes


A l’intérieur : des plantes disposées aux endroits

appropriés de la maison contribuent à régler le degré d'humidité de l'air intérieur.


A l’extérieur : des arbres et des haies plantées (surtout côté Nord) protègent du vent.

Côté Sud, des arbres à feuilles caduques ne limitent la pénétration du soleil qu'en été.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

24pm 23/12/2009 12:37


Bonjour !

Merci pour votre article sur la maison bioclimatique ! Il est extrêmement complet et instructif. :)
Je me permets toutefois de venir y ajouter y ajouter un article sur le même sujet qui viendra le compléter :

http://www.24pm.fr/maison-ecologique/concepts-de-maisons/457-la-maison-bioclimatique

Bonne lecture et à bientôt !


L.G. 05/02/2008 19:57

super intéressant votre blogue, je m'abonne!