Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ou est cette maison:







Catonvielle
se situe entre

Gimont et l'Isle Jourdain,



à  la limite du Gers et

de la Haute Garonne,

undefined



en région Midi-Pyrenées



France







 

 

 

 





















 

   ACCES aux TRAVAUX :






 







 Terrassements 

 



 

Maconnerie   


Ossature
en bois  
 






Terrasses
de l'étage







Toiture et
Couverture 




Isolation
 en bottes de paille 




 Enduits exterieurs

Enduits interieurs




Lambris
( plafonds de terrasses)








  
































Decouvrez en pratiquant

   


Venez Découvrir

 

en participant


sur place

 

 

 

en ce moment...


  


undefined

 voir page d'acceuil !!!


 


 

 

undefined

 

 

Pour participer,

 le bénévole:



* s'inscrit auprés

du maître d'ouvrage:


   
 06 88 94 77 39 
undefined
 

* le chantier est ouvert à tous


(dans la limite des

places disponibles)







Bricolage-13.gif









Hebergement



 Demander pour

des adresses


 de camping,

 de gites a louer

dans les environs...







  La gare
 la plus  proche:


l'Isle Jourdain

32600 (12 kms)










La MAISON EN PAILLE


aide au développement


du réseau européen pour les


constructions économiques


à base de matériaux


sains et dans


un esprit de


développement durable

Archives De Tous Les Articles

2 décembre 2007 7 02 /12 /décembre /2007 20:05

BANNIERE-CONSTRUIRE.jpg 


undefined Définir tous les points éléctriques d’une future construction




 

 


BANNIERE-ELECTRICITE.jpg     Faire l’inventaire des besoins en fonction des appareils connus et des acquisitions     prévisibles. Tenir compte des différentes possibilités d’aménagement des pièces. Le nombre de prises peut sembler énorme et pourtant il se révélera immanquablement insuffisant dans certains cas particuliers. Le dimensionnement des prises dépend de la puissance qui leur sera demandé.
Les circuits du chauffage électrique sont à distinguer
de ceux des prises

 



·                              Extérieur : prises pour outillage électroportatif de jardinage, bricolage... Ces prises doivent pouvoir être                         coupées de l’intérieur de la maison, et doivent disposer de leur propre circuit muni d’un conducteur de                             protection vers le tableau électrique. Penser à tirer les gaines avant l’isolation thermique.

 

  • Garage : une prise tous les deux mètres de chaque côté de l’aire de rangement des véhicules.
  •  
  •  
  • Atelier : une à deux prises par mètre au-dessus de l’établi, prises sous l’établi, prises au plafond, éclairage puissant au-dessus des lieux de travail.
  •  
  •  
  • Cave : une prise et une lampe (interrupteur avec témoin situé à l’extérieur du local).
  •  
  •  
  • Chaufferie : prises pour la chaudière, le chauffe-eau électrique...
  •  
  •  
  • Cellier : prises pour le congélateur.
  •  
  •  
  • Buanderie : prises pour le lave-linge, sèche-linge.
  •  
  •  
  • Lingerie : une ou deux prises par mètre au niveau des plans de travail (machine à coudre, fer à repasser...) éclairage puissant au dessus des plans de travail.
  •  
  •  
  • Salle-de-bain : normes particulières. Prises protégées par disjoncteur différentiel sensible. Prises pour rasoir, sèche-cheveux, chauffage d’appoint, sèche-serviettes...
  •  
  •  
  • Cuisine : une prise par mètre derrière les meubles pour les appareils fixes (lave-vaisselle, réfrigérateur, terminal pour four et plaques de cuisson, four à micro-ondes). Plusieurs prises au-dessus des plans de travail pour appareils électroménagers.
  •  
  • Salon, salle à manger, chambres, bureau : deux prises par mur plus une à l’entrée de chaque pièce pour l’aspirateur 
  •           
  •                       
  • Salle de jeu : comme pour les chambres mais appareillage sécurisé pour les enfants. Les prises doubles comptent normalement pour un point d’utilisation.

 


Les tableaux

Le tableau électrique est le point de convergence de tous les circuits élémentaire de la maison. Si le nombre de circuits dépasse une douzaine on aura intérêt à installer des sous-tableaux qui faciliteront le câblage et le dépannage. L’entrée du tableau principal est reliée directement au compteur par l’intermédiaire d’un disjoncteur différentiel. Le diamètre des fils utilisés doit être choisi en conséquence (par ex. 6 mm²).

Un circuit est formé d’un conducteur de phase et d’un conducteur de neutre complété d’un conducteur de protection obligatoire. Comme le circuit doit pouvoir être totalement isolé du réseau, il est obligatoire de couper la phase avec un porte-fusible (ou mieux : un petit disjoncteur, plus cher mais bien plus pratique) et de couper le neutre avec une sorte de porte-fusible dont le fusible serait remplacé par un petit cylindre métallique. Actuellement les deux dispositifs de coupure (phase et neutre) sont réunis dans un seul module. Sur le tableau, chaque disjoncteur sera repéré par un numéro correspondant à la description du circuit sur un schéma placé à proximité du tableau. Les tableaux pourront être placés dans un placard ou dans une gaine technique pourvu qu’ils soient facilement accessibles. Prévoir des tableaux suffisamment grands pour permettre des extensions futures. Un témoin au néon indiquera sur chaque tableau la présence de l’électricité.











 

Circuits électriques

BANNIERE-SHEMA-ELECTRIQUE-copie.jpg. Le nombre de points d’utilisation d’un circuit est limité à 8. Un circuit de prises comprendra le conducteur de protection à la terre. Le circuit est protégé par un fusible ou mieux, par un disjoncteur modulaire placé sur le tableau d’où part le circuit. Cette protection peut aussi être un disjoncteur différentiel, c’est-à-dire coupant le circuit lorsqu’une fuite électrique est détectée.

La section des fils utilisés dépend de la nature du circuit : pour des prises de courant ordinaires on utilisera du fil de section 2,5 mm² plus élevée que pour un circuit de points d’éclairage 1,5 mm². De même la section des fils d’alimentation d’une plaque de cuisson 6 mm² est plus grande que celle d’une prise ordinaire.

La couleur des fils est normalisée, la phase peut prendre toutes les couleurs sauf le bleu qui reste pricipalement pour le neutre, et le conducteur de protection (terre) vert/jaune, le fil de retour d’un interrupteur... sont de couleurs différentes. On évitera de passer des fils de couleurs identiques dans la même gaine. Lors du câblage on aura intérêt à mettre des étiquettes numérotées sur chaque fil, sur chaque gaine et à laisser un petit schéma dans la boîte de dérivation ou le tableau concerné pour faciliter la maintenance éventuelle. Les boîtes de dérivation doivent être facilement accessibles, suffisamment vastes et repérées sur le schéma général de l’installation.

 








BANNIERE-ELECTRICITE.jpg Pour tester une prise de terre :

Un multimètre reglé en ohmètre, une panne sur la terre de la prise et l'autre panne dans la terre (avec un câble de bonne qualité).

Regardez la valeur donnee, on l'appelera A.

Ensuite regardez la valeur en faisant contact avec tes deux pannes. On l'appelera B.

Vous connaitrez la valeur de ta prise de terre.en faisant la soustraction A-B

 









 

AppareillageBANNIERE-ELECTRICITE-AMPOULE.jpg

  • interrupteur simple - un circuit d’allumage de lampe, par exemple,
  • interrupteur à deux positions - pour un allumage «va-et-vient»,
  • bouton poussoir - pour un circuit temporisé (minuterie) ou un télérupteur,
  • interrupteur à 2 positions - commande électrique de volet roulant, de store, etc.,
  • prises de courant,
  • prises de télévision et téléphone
  • borniers de raccordement,
  • télérupteur, minuterie, horloge

 

 






 







BANNIERE-ECLAIR.jpg
Parafoudre

    Le conducteur de terre distribué à tous les équipements domestiques et toutes les prises murales de l'installation doit être connecté de préférence à proximité de la borne de terre du parafoudre plutôt que sur la barrette de terre elle même.



Vous devez vous assurer que tous les équipements connectés entre eux (ex: ordinateur,moniteur, périphériques) par des lignes de transmission à basse tension (RS232, RS422, SCSI, MIDI , Ethernet, boucles de courant, etc...) soient alimentés par le même système de parafoudre/filtre.



Ceci parce que les tensions transitoires causées par le passage des courants transitoires dans les selfs série des filtres génèrent des courants des courants de boucle transitoires dans les câbles et blindages utilisés pour relier les différents équipements entre eux.
Il est de même préférable de choisir un filtre surdimensioné capable de supporter l'ajout de nouveaux périphérique.



BANNIERE-PARATONNERE.jpg

VOTRE INSTALLATION sera réalisée correctement avec un paratonnerre efficace pour protéger l'installation de la foudre locale et un parafoudre sur l'arrivée générale d'EDF

 

 

 

 

 

 

 

lien vers l article

"mon installation electrique exterieure"

 

lien vers l article

 

'particularités de l electricité dans une maison en paille"

 

 

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires